Brioche au char sui
Invention bizarre frite et au fromage
Pâté de navets frits
Pattes de poulet
Boulettes de boeuf
Crêpes de riz aux rognons
Ha kao
Crêpes de riz aux crevettes
Siu Mai
Riz gluant farci
Restaurants

Tim Ho Wan, Hong Kong : l’étoilé le moins cher au monde

Ce n’est pas tous les jours que le bibendum récompense un restaurant de dim sum de Hong Kong. Et pour des raisons qui m’échappent encore, les experts du Michelin ont jeté leur dévolu sur Tim Ho Wan. Banc d’essai.

Expansion du domaine de la vapeur

Un an après avoir été récompensé, l’établissement historique de Mongkok a déjà fait des petits, et il y a désormais 4 Tim Ho Wan un peu partout entre Hong Kong et Kowloon ! Mais quelle que soit l’adresse sélectionnée, il faut s’armer de patience : pas de réservation, et une heure d’attente en moyenne pour avoir le droit de s’attabler et ingurgiter à toute vitesse ce que vous avez commandé pendant l’attente.

Vraiment ?

Des dizaines de personnes y font le pied de grue en permanence du matin au soir, pour pouvoir déguster les fameuses vapeurs du chef Mak Pui Gor, ancien maître dim sum du Lung King Heen au Four Seasons de Hong Kong. Inutile de vous dire qu’il y a des hauts et des bas, et que le macaron décerné est davantage la rançon de la mode que de la qualité. Le riz gluant dans sa feuille de lotus est tout à fait savoureux, sans rien d’exceptionnel. Les Siu Mai sont la bonne surprise – enfin, des bouchées dans lesquelles on peut distinguer chaque ingrédient -, idem pour les Ha Kao. Les brioches au char siu constituent probablement le meilleur moment du repas.

En dehors de cela, les pattes de poulet sont insipides et tièdes, et les patés de navet dont j’attendais beaucoup, sont une déception majeure tant dans la cuisson que la texture, le tout manque de liant voire d’inspiration.

L’étoilé le moins cher, pas le meilleur

Victime de leur succès ? J’en doute car les quatre adresses sont, de l’avis de nombres d’habitués, arrivés à leur vitesse de croisière, et tout ce joli monde tourne à plein régime. Je pense surtout que nous avons là une démonstration magistrale de l’incompétence des experts du Michelin en matière de cuisine chinoise. Il y a de bonnes choses chez Tim Ho Wan, mais pas de quoi s’extasier. On y va surtout pour jouir d’un restaurant à une étoile pour 8€ par personne.

Les deux adresses principales :
Tim Ho Wan, the Dim Sum Specialists
Shop 12A, Hong Kong Station (Podium Level 1, IFC Mall), Hong Kong
Tél. +852 2332 3078
Flat 8, Ground Floor, Phase 2, Tsui Yuen Mansion, 2-20 Kwong Wa Street, Mong Kok, Kowloon
Tél. +852 2332 2896

Wai-Ming Lung
Published on 31.01.2013
by Wai-Ming Lung, rédacteur en chef

Aucun commentaire

  1. emma dit :

    J’ai malheureusement l’impression que cette cécité pour tout ce qui est cuisiné à l’est du Bosphore est partagée par beaucoup de gastronomes en France J’ai été invitée à un petit indien déclaré sublime par Alain Ducasse : une consternation. Vraiment pas bon, je demande même comment on peut rater un vindaloo, un kurma et un agneau sag de la sorte (pas de parfum, des sauces aqueuses). je récapitule toutes les étapes de la recette, j’essaie de voir où et coment ça a pu foirer pour arriver à un tel résultat, et je ne trouve pas.

    Je ne parle pas des vapeurs du pacifique de Belleville, insipides et bien trop grasses (je précise que je suis pas cliente pour les raviolis « light » de Yoom). Et de Me Shawn….

    En chinois, as-tu essayé la catine Zaho, vers le canal St Martin, c’est de la cuisine du ShanXi, donc inconnue pour moi, c’est très différent et délicieux, mais peut-être est-ce une très mauvaise cuisine ;-)

    • Wai-Ming Lung mrlung dit :

      Ce que tu dis sur le Pacifique me navre, car c’était autrefois une adresse que j’appréciais particulièrement, d’autant plus qu’ils font leurs vapeurs eux-mêmes. Pour le reste, je suppose que tu parles de la Taverne de Zhao, rue des Vinaigriers. Je n’y suis pas encore allé, mais il y a un bon buzz autour, donc je vais le faire !

  2. emma dit :

    Je n’ai peut-être pas eu de chance, les hauts et les bas arrivent, j’essaierai à nouveau.
    Sinon il y a de très bon raviolis a « Ravioli du Nord-Est de la Chine » rue Civiale à Bellevile, ils ne servent que cela (10 sortes) plus des petites salades, mais le cadre est vraiment, vraiment plus que pourri : 4 tables et 2 néons, point.

    Sinon je parle bien de la Taverne de Zaho.


Non loin de là...