Restaurants

Pirouette, restaurant à Paris

Qui dit Pirouette ne dit pas forcément Galipette, et il est certain que le restaurant éponyme n’inspire rien de si agité, loin de là. Pourtant, sur le papier, il a tout pour plaire : un menu simple avec de bons produits, une carte des vins alléchante, un quartier et une déco atypique qui font la différence.

Obèse qui roule

Mais qu’est-ce qui déconne alors ? Rassurez-vous, je ne suis pas critique gastronomique de mag et je ne vais pas vous parler « d’âme » ou de clichés du genre qui constituent de manière fort à propos les pirouettes habituelles des plumitifs adipeux en mal d’inspiration.

Bien plus simplement, je vais vous parler de l’ennui et des erreurs qui ont parsemé le repas. A commencer par le service d’un amateurisme coupable, puis un tartare de bulots qui semblait si séduisant sur l’ardoise, et qui se révèle in fine totalement évanescent, crucifié par la moutarde comme dans un mauvais clip d’Indochine. Puis une côte de boeuf recouverte – #facepalm - d’une sauce au vin qu’on ne vous propose même pas à part. Une sauce sucrée, épaisse et gélatineuse tout juste digne d’un sachet Métro. Et voilà comment ruiner la soirée en un seul geste et sans une seule leçon.

Vain sur vin

Enfin, que dire du conseil sur les vins qui frise l’inconscience en nous fait passer d’un généreux Nuits Saint Georges à un St Joseph totalement à côté de la plaque, étonnamment freluquet et fruité. Evidemment, ce n’est qu’après la débandade qu’on se rend compte que Pirouette est une adresse recommandée par le Fooding. Autant de raisons de ne pas y aller pour de bon. Peut-être était-ce seulement un accident. Peut-être pas.

Pirouette
5, Rue Mondétour 75001 Paris
Tél. +33 1 40 26 47 81

Wai-Ming Lung
Published on 16.05.2013
by Wai-Ming Lung, rédacteur en chef

Aucun commentaire

  1. Chrisos dit :

    hello,

    j’y suis allé 3 fois au déjeuner (la dernière fois remonte à cet hiver), et j’ai vraisemblablement eu plus de chance que toi!

  2. j’y avais fait un honnête déjeuner avec un excellent dessert. je n’avais pas gouté aux vins en revanche. je n’avais rien noté sur le service en revanche

  3. Céline M. dit :

    Pirouette, qui a fait tant d’émules cet automne, est en train de chuter.
    J’ai été ravie de mon premier diner, inventitf, attentif; j’ai été séduite par la formule déjeuner ensuite, à 15€, du bon dans l’assiette.
    Mon dernier diner m’oblige a être plus mitigée, est-ce l’habitude qui s’installe ? En tout cas les entrées et les plats ne m’ont pas vraiment émue.

    Ajoutez à celà l’augmentation de leur carte (18€ dorénavant le midi; et 38€ le soir) et une attitude déplorable du patron quand on a voulu réserver une table de 8 pour les 50 ans de ma mère… Où on s’est fait envoyé paître comme des malpropres. »On ne fait pas de table de 8″, quand on y avait mangé à 10 en septembre. Aucune explication.
    Pirouette supporterait-il mal la pression du succès ?
    En attendant les commentaires vont bon train sur les expériences déplaisantes qui s’y succèdent (notamment à cause du service)… A suivre.


Non loin de là...