Le Mordant
Restaurants

Le Mordant

Notre avis : 4/5

Dieu sait qu’il y a certaines adresses que l’on aimerait vraiment garder pour soi. Le Mordant, nouveau restaurant de la rue de Chabrol, fait partie de ceux-là. Seulement aujourd’hui, à Paris, c’est mission impossible. Après l’avoir découvert une semaine seulement après l’ouverture fin janvier, j’ai bien essayé de lambiner un peu, de faire diversion, pour conserver à ce « bistrot à vins gourmand » son côté repère de potes initiés. Mais, c’était sans compter sur l’appétit des uns pour les nouveautés et la viralité du réseau pour les autres. Début mars, l’endroit a déjà une revue de presse à faire pâlir de jalousie. Tant pis, ou tant mieux, car le Mordant en met plein les dents et que l’esprit du lieu est vraiment propice au partage.

Mordre à chaque instant

Jugez plutôt, à toute heure, le taulier propose des « sharers » alléchants, comme une déclinaison de charcuterie Bellota (16€) ou des sardines millésimées (8€), à déguster au bar, avec un canon. Question flacons, Lucas Blanchy en connaît un rayon, puisqu’avant de se lancer dans l’aventure de la restauration, il a officié comme sommelier pendant une quinzaine d’années. Son inclination va plutôt vers le bio, mais sans sectarisme aucun. A noter en tout cas, une très belle sélection de vins au verre, entre 4,5€ et 8€.
Côté cuisine sérieuse, il s’est adjoint les services d’une femme de tête, Lara Six, qui mène malgré tout sa petite brigade au sourire plutôt qu’à la baguette.
La carte changera chaque saison, mais offre assez d’options pour y revenir souvent. En ce moment donc, mention spéciale aux « Couteaux, betteraves blanches et pourpier » (11€) iodé comme on aime et au « Chou de Pontoise farci au veau des prés, lardo di Colonnata » (15€) délicieusement transgressif. Sans oublier une « exquise tarte au chocolat Guyaquil, crème fouetté au rhum » (8€), vraiment à se damner ! En plus, avec deux formules déjeuner à 20 et 24€, c’est vraiment une affaire !

Complètement mordu

Le tableau ne serait qu’esquissé si on ne parlait du décor, tant la « gueule d’atmosphère » du lieu ajoute au plaisir de la chère. Les travaux, colossaux, ont été confiés à Lucie Lepage-Depreux de Mur.Mur architectes (qui avait déjà réalisé la boulangerie Liberté de Benoît Castel, dans le même quartier). Ici, elle a apporté de la lumière, dévoilé un beau parquet, construit un bar époustouflant et une structure cubiste en bois qui donne à ce Mordant une belle personnalité. Bref, vous l’aurez compris, je suis complètement mordue, et ce n’est que du bout des lèvres que je vous informe aussi, qu’un dimanche par mois, il organise un « Sunday roast » qui compte déjà une liste d’attente plus longue que le bras. On ne se retrouve pas là-bas, si ?

Le Mordant
61, rue de Chabrol 75010 Paris
Tél. 09 83 40 60 04

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 15h et de 18h à minuit

Page Facebook : http://www.facebook.com/lemordant75010

Restaurants Le Mordant

Notre avis : 4/5

Adresse : 61 Rue de Chabrol, 75010 Paris, France
Téléphone : 09 83 40 60 04