Balbine
Shopping

Balbine

Au rayon « la grande folie du gin » qui sévit dans le monde depuis 3 ans, ce spiritueux à base de baies de genévrier auquel la téquila n’a su ravir la vedette dans la course aux tendances mixologistes, je vous présente celui de la maison Balbine. Une création française aux 7 plantes et épices, puisqu’ont été ajoutés de la coriandre, de l’angélique, des graines de paradis, de la cardamome, du gingembre et de l’hibiscus.

Alors, c’est quoi la différence entre celui-ci et n’importe quel autre ? Déjà, il ne s’agit pas d’un London Dry Gin puisqu’il ne suit pas les sacro-saints procédés du spiritueux à l’anglaise (attention, London Dry Gin, c’est comme le chou de Bruxelles, et ça n’indique aucune géographie). Ensuite, il a été distillé dans un Stupfler, un fabricant bordelais spécialisé dans les alambics haut de gamme que l’on considère parfois comme la Rolls Royce du genre.

Ajoutez à cela, une appétissante robe rose venant de la macération de l’hibiscus, vous obtenez un produit à haut potentiel mixologique qui séduira tous les palais grâce à une belle structure et une belle rondeur en bouche, et des arômes qui vont du floral au poivré facilement décelables, même par les moins aguerris.

Notre recommandation

Dans un verre de type copa, remplir de cubes de glaces, ajouter 1 dose de Gin Balbine, pour 2 à 3 doses de tonic type Fentimans, agrémentez avec un ou deux copeaux d’écorce de citron après en avoir frotté le bord du verre.

Prix public conseillé 38€
Plus d’infos sur http://www.balbinespirits.com