Wagyu, restaurant à Hong Kong
Restaurants

Wagyu, restaurant à Hong Kong

Si vous n’aimez pas les gros australiens pleins de bière, n’allez surtout pas trainer vos guêtres à Lan Kwai Fong, ce quartier de Hong Kong bien connu pour abriter des centaines d’expatriés viennent se pourrir le foie chaque weekend. Mais n’allez pas non plus à Soho, deux rues plus haut où le col blanc toubab vient claquer son fric de trader véreux, au nez et à la barbe de l’indigné en camping sauvage sous la HSBC de Norman Foster.

Wagyu est un steak house, comme ne l’indique pas son nom, et se trouve au milieu de tout ça, sur Hollywood Road, entre des bars au design soigné, de galeries d’art et d’anciens bâtiments administratifs coloniaux, et à deux pas de Sheung Wan, là où chineurs de vintage et jeunes designers se disputent la vedette. Bref, une évidence presque gênante.

Ambiance cliché et déco inexistante

Cependant, la grande façade ouverte aidant, l’endroit est plutôt engageant avec ses lumières tellement tamisées qu’on ne distingue plus le voisin, malgré un volume sonore trop élevé… mais si vous ne vouliez écouter les plantes pousser, il ne fallait pas sortir. Le verre de vin blanc est gelé. On s’en fiche, c’est du jus de raisin californien, on ne loupe certainement rien de subtil à ce prix-là (trop cher pour un australien, trop bon marché pour un bourgogne voyageur). Ce qui m’intéresse, ce sont les 300 grammes de filet de wagyu qui m’attendent comme la mariée du cannibale qui ignore encore qu’elle ne verra pas le lendemain.

Le wagyu, c’est cet extraordinaire boeuf japonais dont la graisse est intramusculaire, retenant ainsi ses arômes uniques. Ces superbes bestioles sont traitées comme des anglais en vacances : abreuvées de musique, massées et nourries à la bière. Je n’en avais jamais goûté sous la forme barbare du pavé, car elle est habituellement servi dans des restaurants japonais raffinés, qui ignorent tout du Francfort-purée.

Le dernier mot

Et c’est un grand poème tonitruant que la défunte vache sussure avec une légèreté wagnérienne. De ceux qu’on pourrait réciter sans couteaux, simplement avec le tranchant de la fourchette. La roquette locale est insipide, ignorons-la, en revanche les têtes d’ail au four fondent comme de la confiture sous leur peau, et les frites sont superbes de croustillant. Oubliez cet environnement formaté, cette salle pourrait se trouver n’importe où dans le monde. Oubliez ces français apprentis-sorciers du grand capital qui parlent trop fort pour être compétents. Oubliez que vous êtes à dans le bas de Mid-level, le district le plus onéreux de Hong Kong où certains loyers se négocient à 50 000€ par mois. Oubliez que la tour California à Lan Kwai Fong a été rasée, emportant vos souvenirs d’anciennes beuveries insensées.

Mangez ce steak, c’est une ode à l’anti-végétarianisme…. et allez prendre un verre ailleurs.

Restaurant Wagyu
No.60 Wyndham Street, Hong Kong
Tél. +852 25 25 88 05

Site Internet : http://www.casteloconcepts.com/

Restaurants Wagyu, restaurant à Hong Kong
Adresse : 60 Wyndham Street, Central, Hong Kong
Téléphone : +852 25 25 88 05