La cuvée Dalmore 50 ans spécial Richard Paterson
Shopping

La cuvée Dalmore 50 ans spécial Richard Paterson

Ecrire pour Orgyness est parfois – je dis bien parfois – un privilège, comme celui d’assister à la dégustation le cru spécial 50 ans d’âge de chez Dalmore, un whisky élaboré par Richard Paterson (AKA The Nose), le maître distillateur de la maison pour ses 50 ans de carrière. Non tourbé, avec un nez d’oranges confits, notes de vanille, une bouche composée de marmelade, café et chocolat noir, et une finale en amandes, cerises et réglisse, ce single malt a bien entendu la touche Dalmore, mais il se caractérise davantage par une étonnante fraîcheur, malgré un titrage à 40%.

Les voyages forment la vieillesse

En gros, et pour vous donner une vague notion de la trempe dudit breuvage, il a commencé à vieillir en 1966 dans des fûts de chêne blanc américain, avant de faire un tour dans des fûts de xérès oloroso Matusalem de la Bodega Gonzalez Byass, puis de rendre visite à des fûts de porto Colheita en 2012. Ce n’est qu’ 
en janvier 2016 qu’il retourne dans des fûts de Bourbon. Mais comme on garde toujours le meilleur pour la fin, son « finish » de 50 jours a eu lieu dans des fûts champenois, ceux de la maison Henri Giraud, un champagne assez fou en soi.

Quant au flacon, orné du cerf Dalmore en argent massif par Hamilton & Inches joailliers de la Couronne, c’est Baccarat qui a eu l’honneur de l’imaginer, serti dans un écrin signé par Linley, un célèbre fabricant de mobilier londonien, histoire de ne pas tout laisser aux Français !

Mauvaise nouvelle

Mauvaise nouvelle cependant : à l’heure où ces lignes sont écrites, il n’y a plus une seule bouteille disponible de ce Dalmore 50 ans tiré à 50 exemplaires et vendu au prix de 50 000 £ ! Les amateurs  pourront toujours se consoler sur le 40 ans ou le 35 ans…