Le Braseiro da Gavea, Rio de Janeiro
Restaurants

Le Braseiro da Gavea, Rio de Janeiro

Notre avis : 3/5

Avant-dernier volet sur Rio… Avec tous ces articles pas toujours élogieux sur les tables de Rio, vous allez finir par croire qu’il n’y a rien à manger dans ce pays. Que nenni, il suffit de se contenter de choses simples et régionales, et en plus vous repartirez toujours avec la panse pleine, car ici, comme dans tous les pays qui se développent, on a gardé comme premier luxe de manger à satiété ! Sans compter que je n’ai pas eu l’occasion de voyager en dehors de la province de Rio, si bien que je n’ai jamais eu l’occasion de goûter aux fameux japonais de Saõ Paolo ou à la fameuse cuisine de Bahia.

Et parmi les choses simples et succulentes, on peut citer la viande : la célèbre picanha que l’on trouve dans toutes les bonnes churascaria (et elles sont fort nombreuses). Ce morceau situé à l’arrière du boeuf, à la base de la queue, est le produit d’une découpe spécifique du Brésil et de l’Argentine et ne s’effectue que sur les boeufs noirs de la région (en savoir plus). Cette partie de la bête, particulièrement tendre et juteuse que l’on prépare au gros sel, est notamment servie au Braseiro, petit restaurant situé dans le quartier chic de Gavea, à Rio de Janeiro. Et je vous assure qu’il y a de quoi convertir un végétarien…

Avec sa petite terrasse en bois blanc, et sa salle pleine du brouhaha des familles propres sur elles et affamées, le Braseiro a tous les jours un petit air de dimanche. Et si on doit attendre pour avoir sa table à l’air libre, l’attente se fait de manière nonchalante, assis que l’on est sur des chaises éparpillées à cet effet le long du troittoir. Le service est bourru mais relativement cordial pour peu que vous parliez la langue du coin. On sent le débordement chronique du personnel ; ajouter une troisième chaise à notre table fut à ce titre, l’objet d’une négociation digne d’une intersyndicale.

Mais le fait est que ça vaut tout de même le coup ! Un plat de farofa à la banane (une farine de manioc cuite dans du beurre qui ressemble à de la panure en liberté) arrive en même temps que du riz sauté au brocoli (légume très populaire dans la région) et des frites maison ; tout ça pour accompagner la pipi,… la caca… la picanha (prononcer picania) ! Un vrai régal par un après-midi de grande chaleur, à déguster avec moultes bières très fraîches (les pressions locales font amplement l’affaire, demander juste une « choppe »). Seul bémol : le riz. Mais celle-là, difficile de la faire à un garçon élevé avec un rice-cooker National comme Game Boy…

Un plat pour tous, et votre grosse faim de la journée a déjà son compte. Voyez-vous, il est inutile de faire dans la prétention excessive, le Braseiro vaut tous les Bistro Zaza de la terre à lui seul, car au moins il s’agit d’un vrai bistro dans lequel on mange une nourriture sincère, solide et savoureuse qui n’a pas peur de dire son nombre de calories, et que de toutes manières, dans la région, on préfère (à raison sans doute) les femmes qui ont un « bum bum » bien nourri !

Le Braseiro
Praça Santos Dumont – 116
Gavea – Rio de Janeiro
Tél. (21) 2239-7494
Site Internet : http://www.braseirodagavea.com.br

Restaurants Le Braseiro da Gavea, Rio de Janeiro

Notre avis : 3/5

Adresse : Praça Santos Dumont, 116 - Gávea, Rio de Janeiro - RJ, 24050-060, Brésil
Téléphone : (21) 2239-7494