42 degrés
Restaurants

42 degrés

Notre avis : 1/5

ça sent bien plus la mort que dans une boucherie

Si seulement un grain de quinoa pouvait pousser un cri en mourant, il y aurait un tant soit peu d’animation dans la salle. Mais non, on ne pourrait même pas le torturer en l’ébouillantant sauvagement puisque, non content d’être une table végétalienne (vegan pour les anglophones) – c’est-à-dire totalement exempte de protéine animale -, 42 degrés ne cuit rien. Enfin, rien au-dessus de 42 degrés.

Zombie

Paradoxalement, dans ce genre d’endroits, ça sent bien plus la mort que dans une boucherie. Pas de cuisson, pas d’odeurs, peu de bruits, une asthénie abrutissante règne alors qu’on dépose sous mon nez des makis de légumes sans riz à 8€ dont la découverte ne risque pas de menacer le bon fonctionnement de votre pacemaker.

Le fond et la forme

Ensuite, le « Pad Thaï » (14€) que je mets entre autant de guillemets que possible tant le nom n’est qu’une lointaine analogie formelle avec l’original, et tant il donne envie de courir en face chez Abri pour enfin se sustenter, plutôt que d’avaler cette julienne de légumes marinée. Seul intérêt qui éveille vaguement les papilles et entrouvre l’oeil du mangeur : les chips de kale qui accompagnent le « Burger de champignon », soit : des gros champignons qui se prennent pour des buns et renferment une sorte de duxelles compactée en steak haché. Le tout sans cuisson.

Une question me taraude : pourquoi persister à choisir des énoncés forcément trompeurs plutôt que de créer des nouveaux noms ? Si les makis sont bien des makis, il n’y a pas de burger ou de pad thaï chez 42 degrés. En tout cas, après ce simulacre de repas, on est en droit de se poser la question du suicide collectif ou du tour au McDo.

42 Degrés
109, rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris
Tél. 09.73.65.77.88

Site Internet http://www.42degres.com/

Makis de légumes
Burger de champignon
Pad Thaï
Restaurants 42 degrés

Notre avis : 1/5

Adresse : 109 Rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris, France
Téléphone : 09.73.65.77.88

3 thoughts on “42 degrés

  1. Mais pourquoi écrire un article aussi désagréable ?
    Visiblement vous n’avez pas d’attirance particulière pour le végétal et les petites choses raffinées, et préférez en avoir pour votre argent en quantité plutôt qu’en qualité gustative.
    Pourquoi WONG être allé dans ce resto ?
    Cela ne vous en fait même pas sortir un seul point positif ne serait-ce que concernant la créativité du menu.
    Vous vous doutiez bien que…vous n’y goûteriez pas un plat de pasta à l’italienne (plat qui, cuit, rempli une grosse assiette fumante de cuisson à l’arrivée sur la table).
    Ou bien seriez-vous plus crédule que ça ?
    Dommage.

    • Wai-Ming Lung

      Ce genre d’articles existe pour donner des repères aux gens qui cherchent à savoir à quoi s’en tenir, avec un point de vue. Si vous n’en cherchez pas, lisez donc Le Fooding ou le Point. Et pourquoi m’appeler WONG ?

      • La seule chose que j’ai clairement retenue dans le commentaire de Clélia c’est son jeu de mot raciste d’un très mauvais goût. Il faut savoir être fair play, Mademoiselle. Ce type d’alimentation est aussi critiquable qu’il est plébiscité et la cuisine a toujours été un terrain pentu dans lequel les critiques varient les unes des autres. Le point de vue de Wai-Ming Lung n’est pas le votre mais contrairement à vous, il justifie amplement ses propos. 😉

Comments are closed.