Shang Palace, le restaurant de Dim Sum du Shangri La à Paris
Restaurants

Shang Palace, le restaurant de Dim Sum du Shangri La à Paris

Le Nouvel An Chinois approchant, nous conclurons la tournée de Hong Kong par un retour en France tout en douceur, au Shang Palace, le restaurant à Dim Sum du Shangri La à Paris.

Que des chaînes d’hôtel asiatiques comme Shangri La ou Mandarin Oriental investissent à Paris n’a rien d’anodin, il leur faut installer par la même leur identité, et se différencier rapidement afin de conquérir non seulement une nouvelle clientèle, mais aussi de préserver leurs fidèles à l’échelle internationale. Aussi la question du restaurant chinois – ou pas – se posait-elle de façon cruciale. Et là où le Mandarin Oriental capitalise sur un Thierry Marx (dont je vous parlerai très bientôt) dont les influences orientales ne sont plus à démontrer, le Shangri La mise sur ses racines hongkongaises jusqu’au bout.

Tel des Esseintes

A peine sort-on de l’ascenseur du sous-sol que mille effluves de cuisine à la vapeur parviennent aux narines. Qu’il s’agisse des lumières ou de la décoration, on s’y croirait, comme si cet ascenseur était en réalité une porte magique qui vous transportait à l’autre bout du globe. Pour l’auteur de ces pages, c’est un atout de taille, mais est-ce un réel bien ?

Choisis ton camp, camarade

Mon insubmersible envie de partager me dit que oui. Au diable la fusion, le marketing et le consensus mou des tables de midinettes parisiennes, vive le vrai. Même si on surjoue le folklore avec notamment le « Lo Hei » – une antique tradition chinoise où le pêcheur lance haut un mélange de légumes et de poisson cru correspondant à la prise du jour pour porter bonheur au 7ème jour de la nouvelle année lunaire -, qui n’est plus pratiqué qu’à Singapour et n’a rien à faire dans un restaurant de vapeurs, on peut amplement qualifier le Shang Palace d’authentique.

La qualité des produits est irréprochable que ce soit sur les brioches au porc laqué à la peau délicieusement croustillante, les traditionnels Ha Kao dont les crevettes révèlent un croquant impeccable, les Siu Mai ou les Xiao Long Bao qui crachent en bouche leur puissant bouillon réinjecté. La précision est gastro-clinique, pour le meilleur.

Digression

Mais le Shang Palace de Frank Xu convoque aussi les plats mythiques tels que le Moine Qui Saute Par-dessus le Mur, la bouillabaisse de là-bas. La légende raconte qu’un jour, alors que des pêcheurs faisaient mijoter leur lot d’invendus à côté d’un monastère, un moine, tel un maître renard à l’odeur alléché, n’y tenant plus, fit le mur pour rejoindre la joyeuse marmite et se régaler. Pour ceux qui ne connaissent pas ce plat unique, le bouillon est d’une saveur et d’une légèreté incroyables.

Préférez l’original à la photocopie

Un repas au Shang Palace, c’est un aller-retour à Hong Kong à peu de frais, même si on peut déplorer de devoir payer 60€ un menu de Dim Sum, tandis que pour la même somme, vous nourrissez une tablée de 6 sur place. Mais ce faisant, vous économisez le billet d’avion et allégez au passage votre bilan carbone, ce qui n’est pas plus mal. Aussi, à l’adresse de tous ceux qui n’ont connu que le traiteur du coin et les VF des Mitsou, Yoom ou Sum, je vous invite à vous rendre à la VOST du Shangri La pour un présentation en bonne et due forme !

Shang Palace
Shangri La
10, avenue d’Iena 75116 Paris
Tél. +33 0(1) 53 67 19 98
Site Internet

Saumon Lo Hei
Char Siu Bao
Ha Kao et Siu Mai
Click to Close << Xiao Long bao
Crêpes de riz rouge aux crevettes
Restaurants Shang Palace, le restaurant de Dim Sum du Shangri La à Paris
Adresse : 10 Avenue d\'Iéna, 75116 Paris, France
Téléphone : +33(0)1 53 67 19 98

6 thoughts on “Shang Palace, le restaurant de Dim Sum du Shangri La à Paris

  1. Et bien voilà, c’est décidé après avoir lu plusieurs chroniques, j vais vraimen tester leur menu vapeur. C’est certes un prix auquel nous ne sommes pas habitués pour de vapeurs, mais pour avoir dîné chez yoom (tragique erreur) on en a eu pour plus de 30 € par personne et ce n’était pas bon, dans un cadre très moyen.

  2. Voilà ton article confirme bien ce que je pense de Shang Palace, de Yoom…, jamais allée chez Yoom parce que j’ai du mal à faire confiance.
    En tout cas, merci pour tous ces renseignements. Bonne soirée.

Comments are closed.