Dom Pérignon Plénitude 2
Shopping

Dom Pérignon Plénitude 2

Dom Pérignon a fait le grand ménage dans sa nomenclature, c’est pourquoi aujourd’hui, outre le millésime annuel (la maison ne fait pas de Brut Sans Année, c’est vulgaire), il ne subsiste plus que 3 cuvées : Plénitude 1 (à partir de 9 ans), Plénitude 2 (à partir de 15 ans) et Plénitude 3 (entre 25 et 40 ans), des paliers définis par Richard Geoffroy, le chef de caves légendaire de la maison.

Le champagne ultime

Et si Plénitude 1 représente déjà une étape significative dans l’évolution non-linéaire du vin, je préfère vous parler de la Plénitude 2. En effet, au milieu de tous ces bons champagnes qui constituent notre sélection, il fallait au moins un très grand vin. Pas juste un bon vin qui fait plaisir et flatte les papilles entre deux blagues autour de la bûche, pendant que votre belle-mère vous toise, mais un grand, de ceux qui vous marquent et sont capables de vous bouleverser, de ceux qui vous font traverser Paris la nuit, en plein hiver, de ceux qui transcendent le genre.

Une robe d’or soutenu, un nez ample et généreux où le floral succède aux notes pâtissières, puis d’amandes et de frangipane. Un nez unique et conquérant. En bouche, c’est un festival aromatique et vibratoire, c’est gras, rond, épicé, puis iodé pour laisser une fin de bouche teinté de fumé et de gris, une austérité calme presque d’un ascétisme protestant après le turbulent baroque du cœur de bouche.

J’avoue ne jamais avoir goûté la Plénitude 3, mais si la Plénitude 2 « en est déjà là », autant vous dire que je pense assez sérieusement faire un sort à mon Livret A.

Notre avis : un champagne absolu à déguster dès le lever jusqu’au soir, dès que vous en avez l’occasion.

Prix de vente conseillé 385€
Plus d’informations sur http://www.domperignon.com