Orgie de Noël
Shopping

Orgie de Noël

Tous les ans, c’est la folie autour du vieux monsieur adipeux et barbu, tout de rouge vêtu, qui aime tant faire sauter les enfants sur ses genoux. A un tel point que les moins jeunes – peu émus par tant de plaisir suspect – pourraient se sentir délaissés. C’est précisément à ces derniers que pense la rédaction d’Orgyness, avec une sélection d’à-côtés (nous laissons aux chefs de chaque foyer le soin de s’exprimer) qui leur permettront de voir arriver 2016 dans un état second, et l’estomac comblé.

Or noir

panier-de-noel-caviar-astara

Le caviar, c’est comme Laziza, je le veux s’il veut de moi, qu’il vienne d’ici ou là-bas. Il y en a pour tous les budgets, du plus accessible avec le caviar de la Villa Ferret – un baeri d’Aquitaine – dont nous avons apprécié le Pink Lady (180€ les 100 gr), peu iodé et appréciable de tous ; jusqu’au précieux Beluga Impérial de Petrossian (980€ les 2 x 50gr) qui mélange à la finesse de l’iode des notes beurrées, et une texture d’exception grâce aux grains fondants qui s’écrasent délicatement entre le palais et la langue ; en passant par la large palette de chez Astara dont nous recommandons l’osciètre au grain ferme, à la saveur douce et équilibrée, une longueur en bouche exceptionnelle et une note finale de noisette (Osciètre Impérial 295€ les 100gr).

panier-de-noel-beluga-imperial-petrossian

A l’instar de la médecine, point trop n’en faut, mais une petite cuillère de nacre un soir de réveillon garantit sourire et bonne humeur au moins pour la soirée.

panier-de-noel-caviar-villa-cap-ferret

Plus d’informations :
Beluga Impérial de Pétrossian (980€ les 2 x 50gr) www.petrossian.fr
Pink Lady de la Villa Ferret (180€ les 100 gr) www.lavillaferretcaviar.com
Osciètre Impérial d’Astara, www.astaraparis.com

Huîtrrrrres

panier-de-noel-huitres-ostra-regal

S’il fallait mesurer la quantité d’huîtres que nous avons envie d’avaler à l’aune des mois en « r », alors bienvenue dans le mois de décembrrrrrrrrrrrre. Profitez-en pour découvrir des choses nouvelles comme l’Ostra Regal, élevée entre à Clew Bay et Bannon Bay en Irlande, maturée pendant 4 ans, par les bretons de la famille Boutrais qui en sélectionnent les « boudeuses », des huîtres à la saveur suave, délicatement iodées et à la texture légèrement croquante. Une petite révolution de palais pour qui s’est trop accoutumé aux iodes puissantes des huîtres de Bretagne.

Points de vente et informations sur http://www.ostra-regal.com/

Patate douce

panier-de-noel-sebastien-gaudard-krug

Inclassable, la pomme de terre de Sébastien Gaudard, une douceur aussi créative qu’intéressante gustativement, se déguste avec un Krug Grande Cuvée, un assemblage de 120 vins de plus de dix années différentes. Pâte d’amandes, noisettes fondante, pomme de terre en biscuit et comme confite, crème à la vanille Bourbon de Madagascar, « autant de notes gourmandes et sucrées qui rappellent les douces saveurs de l’enfance », selon les mots du pâtissier. Alors, si vous avez envie d’épatater la galerie, nous vous conseillons de le servir en portion amuse-bouche entre le fromage et le dessert.

Point de vente
Salon de Thé des Tuileries de Sébastien Gaudard, 1 rue des Pyramides 75001 Paris
Tél. 01 71 18 24 70

Art Maniaque

panier-de-noel-armagnac-castelbajac-ortolan-700

Scepticisme et méfiance furent les premières réactions en apprenant que Louis-Marie de Castelbajac avait lancé deux armagnacs, dont un spécialement destiné à la mixologie. Et pourtant, force est de constater que ce dernier, baptisé Ortolan, avec son nez frais, ses notes de baies de roses, poivre blanc et de prune, suivi d’une bouche miellée fortement marquée de raisins secs, a de quoi combler les bartenders de ce monde. L’autre, se nomme sobrement 700, et se présente dans un manteau de feutre blanc rappelant Joseph Beuys. C’est un mélange d’un vin de réserve de 20 ans d’âge et d’un millésime de 1962. Puissant, velouté et explosif avec une belle longueur en bouche, il viendra clôturer avec une pointe d’intellectualité arty votre soirée de réveillon, tout en affolant votre crédit fashion. Dingue, non ?

L’Ortolan (45€) et le 700 (130€)
sur l’e-shop : http://www.armagnac700.com/shop