Farol Design Hotel, Cascais, Portugal
Hôtels

Farol Design Hotel, Cascais, Portugal

  • Farol Design Hotel
  • 7 Av. Rei Humberto II de Itália
  • Cascais
  • + 351 21 482 34 90
  • www.farol.com.pt

Cascais est aux lusitaniens aisés ce que les Hamptons sont aux New-Yorkais… et avec un peu d’humour, ce que Deauville est au Sentier. A 30km de Lisbonne, là où une chaleur suffocante envahit les rues dès le mois de mai venu, le visiteur peut y cueillir les embruns atlantiques, dans un décor d’époque qui hésite entre le village du Prisonnier et un vieux port marchand méditerranéen.

Un guide de bon conseil

Nous avions besoin de calme et de repos. Aussi ne me fallut-il pas longtemps pour choisir dans le Design Hotels (édition superbe, site insignifiant), le Farol Design Hotel, dans un Portugal si proche et pourtant si dépaysant. Un bâtiment ancien sur lequel se greffe directement une extension moderne qui surplombe la côte rocheuse, une vue imprenable sur l’Océan, à dix minutes à pied de tout ce qu’il y a d’intéressant dans cette petite ville balnéaire.

Contrairement à Lisbonne où les maisons de maître sont parfois littéralement laissées à l’abandon, le soin apporté à la ville et à l’accueil se fait particulièrement sentir. Les divers établissements ont pour habitude de se plier aux exigences de la haute société lisboète, une population peu connue pour son affabilité et son ouverture d’esprit, aussi le personnel fait-il montre d’un empressement et d’une sollicitude tout à fait remarquables, lorsqu’il ne relève pas du domaine du « chela-oim, t’es lourd ».

Design mais pas trop

Le Farol Design Hotel n’est pas un palace. On est loin de l’emprise glacée d’un design qui vous fait sentir de trop dans le décor, dès lors que vous avez bougé un meuble ou jeté un pull pas assez cher sur une chaise. Un tas de petits défauts – totalement oubliables pour certains, plus dérangeants pour d’autres – viennent joncher l’expérience client dans un lieu où la volonté de bien faire est flagrante : chaises Ghost de Starck de partout (une horreur pour s’y asseoir en mini-short, mesdemoiselles), lampes Ptolomeo aux chevets, suite thématique Fatima Lopes (la seule créatrice de mode portugaise à avoir réussi à franchir les frontières)… n’en jetez plus, on a compris, même dans le nom il y a le mot « design » !

farol-design-hotel-cascais-13

Franchement, aux yeux, c’est plutôt agréable. Et le plaisir de se prélasser toute la journée dans ces immenses lits de plage face à l’Atlantique, malgré l’absence de possibilité de se baigner dans la mer et la modeste piscine, suffit à compenser bien des détails. Les parties communes sont fonctionnelles et bien organisées, la terrasse de l’unique restaurant – faute d’offrir une carte bien excitante – offre le même panorama marin avec quelques mètres de plus en hauteur, offrant le flanc aux vents marins, ce qui n’est pas pour déplaire lors de grandes chaleurs. Rappelons que le Farol est un hôtel intimiste qui ne propose qu’une vingtaine de chambres.

Le rose et le noir

A ce propos, il est difficile de choisir une catégorie de chambres qui soit vraiment imparable. Les premières qui disposent d’une vue sur la mer sont petites, agréables et fonctionnelles, avec une déco minimale en noir et blanc, mais se situent sous le surplomb du bâtiment et des plus belles suites, au risque de vous faire passer pour le petit personnel. Les accessoires pour handicapés dans la salle de bain ne sont pas du meilleur goût, mais peut-être sommes-nous tombés sur la seule chambre qui dispose de tels appendices.

farol-design-hotel-cascais-10

Les « designers’ rooms » en revanche se situent au premier étage, avec une superbe petite terrasse privative orientée plein sud, idéale pour se prélasser avant de sortir le soir, une chambre avec un beau volume, une salle de bain comportant une cabine de douche en plus de la baignoire, mais aussi d’un petit coffret contenant un appétissant liquide mielleux à tartiner généreusement… sur votre partenaire avant de le dévorer ! Idéales ? Hélas non, celle dont nous héritâmes lors d’un upgrade dû à une climatisation en panne, était très mal insonorisée et habillée d’un rose fuschia qui, déjà en 2005, trainait lamentablement une aura de ringardise dont Valérie Damidot repeindrait bien votre salon. Ceci étant dit, si vos yeux tolèrent cette saturation de couleurs, vous vous sentirez comme un poisson dans l’eau. Plus dérangeant, un parfum d’intérieur extrêmement envahissant qui vient compenser l’absence d’aération dans les salles d’eau.

Boire, manger, dormir

Ces détails à part, rien ne vous empêche d’être parfaitement heureux, et de vous reposer le temps d’un weekend, voire un peu plus mais pas trop, car Cascais est une toute petite ville où il fait bon se relaxer, s’empiffrer de fruits de mer, de poissons, de palourdes bulhao pato et de pasteis de nata, mais on ne peut pas dire que l’éventail des activités soit très varié !

Farol Design Hotel
Av. Rei Humberto II de Itália 7 2750 – 461 CASCAIS – PORTUGAL
Tél: + 351 21 482 34 90
Email : reservations@farol.com.pt

Site Internet : http://www.farol.com.pt

Hôtels Farol Design Hotel, Cascais, Portugal
  • Farol Design Hotel
  • 7 Av. Rei Humberto II de Itália
  • Cascais
  • + 351 21 482 34 90
  • www.farol.com.pt
Adresse : Avenida Rei Humberto II de Itália 7, 2750 Cascais, Portugal
Téléphone : + 351 21 482 34 90