Guilo Guilo, restaurant Japonais à Paris
Restaurants

Guilo Guilo, restaurant Japonais à Paris

Depuis son annexion par les bobos (bourgeois-bohême) et les bolos (bourgeois-losers) dans les années 90, le quartier des Abbesses a été vidé de ses tripes comme par un vilain coup de surin en même temps qu’il a été vidé de ses pauvres, de ses clochards, de ses noirs et de ses arabes. Aussi est-il étonnant qu’une table de qualité, japonaise de surcroît, puisse s’installer dans cet antre de l’hypocrisie politico-sociale. Mais voilà, le talent a le don d’étonner.

Comme celui d’Eda, ou plutôt d’Eiichi Edakuni, un bonhomme qui respire la bonne humeur, véritable star de la bonne chère en son pays. Rendez-vous était pris depuis bien longtemps, en effet, depuis ma première visite en 2009, la salle minuscule au milieu de laquelle trône l’imposant comptoir de Christophe Pillet était littéralement prise d’assaut. Petit défaut, nous sommes six, pas facile de faire la conversation à tous dans ces conditions. On commence par quelques coupes de saké pétillant qui allie l’effet des bulles du champagne et l’amertume réconfortante du saké.

Nippon, ni soumis

Une fois en jambe, pas de carte, il faut se fier à l’inspiration du chef. La farandole commence alors dans le raffinement avec une série ininterrompue de petits plats qui rivalisent d’allure et de petites subtilités dans leur écrin typiquement japonais de bois laqué. Petit tour de force, il n’y a rien qu’un palais excessivement orthodoxe ne saurait goûter, toutefois chaque plat comporte son originalité, comme la patte du chef. Et si quelques irrégularités affleurent, comme cette soupe de riz en fin de repas clairement destinée à faire taire le gros mangeur ou encore un dessert brinquebalant, on retiendra surtout l’emploi de fleurs de wasabi, à la crème de brocoli, en passant par la tempura de racines de lotus, ou le sushi de foie gras poêlé, car c’est l’attention et le souci du détail qui priment.

Mort au Bobo, vive le Beau Bon

Pas besoin de « food design » à la con, c’est beau et bon. Pour 80€ le repas avec beaucoup de saké et quelques bières, on se sent heureux. Mais ce n’est pas tout. Si vous êtes sages et qu’Eda est de bonne humeur, peut-être alors refermera-t-il les portes de son établissement en vous gardant à l’intérieur, peut-être vous ouvrira-t-il une porte dérobée qui conduit à la cave, et peut-être vous montrera-t-il sa boule à facettes et sa table de mixage pour une petite session de mix endiablé ! Puis-je vous proposer une petite danse digestive, Mademoiselle ?

Guilo Guilo
8, rue Garreau 75018 Paris
Tél. 01 42 54 23 92

Site Internet : http://www.guiloguilo.com/

Restaurants Guilo Guilo, restaurant Japonais à Paris
Adresse : 8 Rue Garreau, 75018 Paris, France
Téléphone : 01 42 54 23 92