Les Déserteurs
Restaurants

Les Déserteurs

  • 46, rue Trousseau
  • 75011 Paris
  • 01 48 06 95 85

Notre avis : 4/5

Pas forcément facile de reprendre le local de Rino où opérait depuis quelques temps Giovanni Passerini, une table fine et discrète, parfaite pour ceux qui ont pour habitude de se partager des bons plans bien planqués. Sans compter que c’est dans une atmosphère semblable en tout point, à quelques détails pratiques près, qu’ont décidé d’évoluer Alexandre Céret et Daniel Baratier, transfuges du Sergent Recruteur. Heureusement, on n’a pas affaire à n’importe qui, mais tout de même, le doute est permis.

clair, construit et racé, une bénédiction de votre maraîcher

Lecture, mode d’emploi

Un premier rapide examen de la carte ne rassure pas forcément. « Anguille sauvage de la Loire, concombre, teriyaki, yuzu », ce genre d’énumération a le don de m’exaspérer, il ne manque plus que « porcelaine de Limoges et couverts ». Comment est-ce transformé ? Est-ce grillé, mijoté, bouilli, frit, « snacké » comme disent les relous de la mandoline ? Aucune info. Nada.

Mais il faut parfois dépasser les apparences pour se concentrer sur l’essentiel : l’assiette. Quand bien même vos questions ne manqueront pas de déclencher un air mi-agacé, mi-zyvakestumeveux. En effet, si l’anguille, dont le dressage évite soigneusement le centre de l’assiette comme le hipster rechigne au mainstream, se révèle au final décevant en caractère, on ne peut pas en dire autant de la courgette trompette d’Albenga, basilic pourpre, vinaigrette pralinée, et noix du Périgord. C’est clair, construit et racé, une bénédiction de votre maraîcher.

Bistrot n’en faut

Il en va de même pour le thon blanc de ligne de la Méditerranée, haricots verts (au pluriel, ouf !), échalote nouvelle, et anchoïade qui aurait mérité une plus grande générosité. Mais que voulez-vous, la satiété est l’ennemi du néo-bistrotier. Par dessus le tout, et sur les bons conseils de celui qui fut sommelier d’Antonin Bonnet, un élégant Rouge-Gorge d’Eric Nicolas du Domaine de Bellivère qui apporte fruits et fraîcheur comme on apporte une corbeille du verger. Le crémeux chocolat noir, huile d’argan, sorbet cassis, vient clôturer le repas en douceur, évitant les guerres.

Le tout pour 45€ si vous avez pris 4 plats (60€ pour 6 plats), est-ce qu’il fallait en faire un (de plat) ? Pas de déception en tout cas, au contraire, tous les signaux sont au vert pour de beaux lendemains, et si quelques détails de rythme et de service sont définitivement à améliorer, les deux compères ont certainement eu raison de jouer les Boris Vian.

Les Déserteurs
46, rue Trousseau Paris 75011
Tél. 01 48 06 95 85

Restaurants Les Déserteurs
  • 46, rue Trousseau
  • 75011 Paris
  • 01 48 06 95 85

Notre avis : 4/5

Adresse : 46 Rue Trousseau, 75011 Paris, France
Téléphone : 01 48 06 95 85

One thought on “Les Déserteurs

Comments are closed.