Victoria 1836
Restaurants

Victoria 1836

Notre avis : 3/5

Benjamin Patou, Sarah Lavoine, Emmanuel de Brantes, Helene Noguerra, Lenny Kravitz, Mick Jagger, et même un certain… Justin Bieber

Autrefois le restaurant d’un club de nuit branché parisien en face de l’Arc de Triomphe, aussi anonyme et fonctionnel qu’un stoïque chauffeur de VTC, le Victoria 1836 a développé de nouvelles ambitions, depuis que le bâtiment a brûlé peu après son rachat par Benjamin Patou et son groupe MOMA.

Namedropping

Benjamin Patou est comme on peut le deviner le fils d’un célèbre couturier ; la décoration du nouveau restaurant est signée Sarah Lavoine, très probablement la femme d’un chanteur à succès ; le lieu est socialement animé par Emmanuel de Brantes, un inoxydable mondain me souffle-t-on dans l’oreillette, et musicalement par Helene Noguerra, actrice et petite soeur d’une brune célèbre. Vous en voulez encore ? En-dessous, la boîte de nuit a été redesigné par Lenny Kravitz, un chanteur populaire qui a connu le Paradis bien avant Johnny, on y croise Mick Jagger, et même un certain… Justin Bieber. Ouais, passons… Plus qu’un restaurant, le Victoria 1836 c’est le live permanent de Gala, la quintessence du pipolisme.

Nourritures terrestres

Nonobstant, si l’idée saugrenue vous frôle l’esprit, on peut également s’y nourrir grâce à Alexandre Auger, ancien de second de Yannick Alleno. Il y développe une carte bistrot cosmopolite et premium, sans grande surprise mais maîtrisée, avec en prime une carte « pièces précieuses du boucher » pour les amateurs. J’ai pour ma part penché vers le ceviche de daurade, sauce au Yuzu Ponzu, pousses de shiso et sésame grillé, suivi d’un hot pot de cabillaud au bouillon de citronnelle et herbes fraîches. Accompagné d’un joli Meursault Prieur Brunet servi au verre, tout est finement exécuté dans les saveurs et les textures, ça sonne juste et le produit est sélectionné et frais. Pas grand-chose à en redire. Cerise sur le gâteau, ou plutôt meringue sur le citron, la tarte au citron est une variante originale et légère qui s’évapore en bouche comme un voile finement sucré.

En fait, la réelle surprise est que pour une fois, on ne se sent pas délesté de montants astronomiques pour faire le guignol dans un salon bien fréquenté, coincé entre la star de l’heure et la groupie minute. La formule déjeuner est même compétitive dans un quartier où un steak et de l’eau coûtent 20€. Malgré un prix élevé et le positionnement volontiers bling et branché du lieu, l’assiette est à la hauteur. En gros, vous n’êtes pas à l’Hôtel Costes. Ce qui n’est pas plus mal.

Victoria 1836
12, rue de Presbourg 75116 Paris
Tél. +33 (0)1 44 17 97 72

Site Internet : http://www.victoria-1836.com/

Menu déjeuner à 36€
A la carte à partir de 55€ entrée + plat + dessert (sans les boissons)

Restaurants Victoria 1836

Notre avis : 3/5

Adresse : 12 Rue de Presbourg, 75116 Paris, France
Téléphone : +33 (0)1 44 17 97 72