Sinorama, Paris
Restaurants

Sinorama, Paris

  • 135, avenue de Choisy
  • 75013 Paris

Notre avis : 3/5

Bruyant mais pas trop sale, bondé mais en général raisonnablement rapide, bon et toujours pas cher. Que demande le peuple ? Ici, pas de chichis, pas de star de la gynécologie et surtout pas de mensonge sur le contenu… mais une tripotée de petits jaunes qui courent dans tous les sens, qui slurpent des nouilles bouillantes, qui déglutissent bruyamment en aboyant leurs commentaires la bouche bien pleine. Ah, c’est bon d’être chez soi… Sinorama, c’est la cuisine cantonnaise par excellence avec plein de superlatifs et de gros mots. On s’imagine toujours le chinois calme, gentil, contemplatif, voire obséquieux. Le sud de la Chine, c’est tout sauf ça : baroque, bruyant et populaire.

La déco proprette dénote si on la compare aux boui-bouis du coin, mais rien d’exceptionnel… Le personnel ? Si vous ne les connaissez pas un peu, il est grossier au possible ! Je vous aurais prévenu. Assis au coude-à-coude avec vos voisins, la conversation perdue dans un brouhaha à faire péter le compteur de François Simon, vous pouvez enfin vous préoccuper de l’essentiel : la nourriture. Attention, il s’agit de cuisine typiquement chinoise, donc il n’est pas question d’entrée ou de plat de résistance, tout est servi à mesure que ça sort de la cuisine. De même, on vous propose ici des plats qui ne sont pas forcément connus du toubab lambda et on les prépare sans tenir compte des goûts français, il arrive donc que cela passe moins facilement. La salade de méduse est excellente : croquante et fraîche. La soupe au tofu et aux fruits de mer recèle des saveurs d’une subtilité étonnante. Le poulet au gingembre et à la ciboulette est cuit à la perfection (c’est-à-dire lorsque la moëlle de l’os saigne encore à la découpe). Le tofu est fait maison et il est plutôt réussi, ce qui permet la fabrication de desserts tels que le « tofu fa » avec des résultats plutôt honnêtes, même si on est très loin des standards chinois. Comme légumes, je commande toujours des légumes sautés « au clair », type Pak Choi ou Kai lan, qui arrivent fumant du wok impeccablement croquants.

Le midi, on peut même y commander de la potée de riz (congee), comme au petit-déjeuner. Bien sûr, cela ne figure pas sur la carte, il faut le demander gentimment avec de préférence, des « démons frits à l’huile ». Je vous passerai les plats sautés au cognac XO qu’on vous conseillera toujours gentimment ou le canard pékinois qui n’est vraiment pas la spécialité de Sinorama. Il y a aussi beaucoup de plats du jour écrits en chinois sur les murs. Il est toujours bon de demander la traduction au serveur car on seulement il y a régulièrement des perles mais il y a aussi des menus dégustation pour grandes tablées qui peuvent nourrir jusqu’à 12 personnes.

La vérité vraie : si vous voulez goûter le vraie cuisine cantonnaise, c’est peut-être la seule adresse de Paris.

Sinorama
135, avenue de Choisy 75013 Paris
Tél. 01 44 24 27 81

Restaurants Sinorama, Paris
  • 135, avenue de Choisy
  • 75013 Paris

Notre avis : 3/5

Adresse : 135 Avenue de Choisy, 75013 Paris, France