Hôtel Jules César, Arles
Hôtels, Restaurants

Hôtel Jules César, Arles

Notre avis : 4/5

Si le Tout-Paris se retrouve en Arles la première semaine de juillet pour le vernissage des Rencontres de la Photographie, Orgyness vous conseille plutôt d’y aller en août, ou début septembre. Le soleil darde, certes, mais l’air y est plus respirable… Mieux, les heures chaudes de la journée sont parfaites pour découvrir les expos ou, luxe ultime, on n’est pas bousculé. Pour se ressourcer, une adresse centrale et redevenue incontournable : l’Hôtel Jules Cesar, boulevard des Lices.

 Le classique pop selon Christian Lacroix

Repris en 2013 par le groupe Maranatha, l’Hôtel Jules César a été totalement transformé sous la houlette de l’enfant du pays : Christian Lacroix. Qui d’autre que lui pouvait toucher à cet ancien couvent des Carmélites du XVIIème siècle, classé, pour lui donner couleur et modernité, sans le trahir pour autant ? on ne voit pas non plus ! Sans surprise, le célèbre styliste a injecté une bonne dose de couleurs vitaminées et d’imprimés baroques a l’austère demeure. Le résultat est parfois déconcertant, mais finalement très réussi, à l’instar du bar, carrément pop et point de départ parfait d’une soirée arlésienne réussie.

5 étoiles au calme

Si les couleurs fusent, le luxe, lui, est diffus et parfaitement distillé dans ces moindres détails qui tiennent justement à cœur au voyageur exigeant. Parmi les atouts du Jules César : une table provençale chic dirigée par les chefs Pascal Renaud et Joseph Kriz – Le Lou Marques – des chambres toutes uniques, avec literie de compétition et service de couverture, sans oublier un spa Cinq Mondes, dont la salle de repos avec vue sur le jardin du cloître, est une invitation, si ce n’est à entrer dans les ordres, du moins au repos et à la méditation. Pour les plus festifs, un cocktail “piscine” au bord de celle de l’hôtel est également un passage obligé.

Hors les murs

S’il peut être tentant de rester dans l’hôtel, il serait tout de même dommage de ne pas profiter de votre séjour arlésien pour découvrir ces quelques précieuses adresses :
–  La Fondation Van Gogh, qui vient de recevoir beaucoup d’œuvres peu connues du peintre et qui les met intelligemment en perspective ;
–  L’Ouvre-Boîte, la “guinguette et conserves” d’Alexandre Arnal, jeune frère d’Armand, étoile à La Chassagnette, qui montre déjà une vraie personnalité culinaire et un beau caractère, à suivre de près ;
–  Le Luma, projet monumental de Frank Gehry pour la mécène Maja Hoffmam, qui promet de transformer la physionomie de la ville d’Arles en 2018 ;
–  Le Chardon, restaurant “en dur” du couple voyageur Laura Vidal et Harry Cummins, qui dispensent ici en personne ou via des invités à leur image, une cuisine fraîche et inventive, bons flacons et cocktails étonnants.

On évitera en revanche tous les attrape-touristes de la place du Forum et alentours, les magasins « provençaux » ainsi que la vieille gloire de la rue des Porcelets, qui n’a pas su évoluer…

Hôtel***** Jules César
9 boulevard des Lices, 13200 Arles
Tel. : + 33 4 90 52 52 52
Fax : + 33 4 90 52 52 53

Site Internet : www.hotel-julescesar.fr

Hôtels, Restaurants Hôtel Jules César, Arles

Notre avis : 4/5

Adresse : 9 Boulevard des Lices, 13200 Arles, France
Téléphone : + 33 4 90 52 52 52