The Midnight Rose, Madrid
Restaurants

The Midnight Rose, Madrid

  • 14 Plaza Sta. Ana
  • 28012 Madrid
  • +34 91 7016000

Notre avis : 3/5

 Qu’il est doux de découvrir des choses nouvelles, des bonnes qui plus est. Avez-vous déjà entendu parlé du Nikei (pas l’indice boursier japonais) ? Eh bien, moi non plus avant d’entrer à l’hôtel Me de Madrid !

Le Nikei, c’est la fusion de la cuisine péruvienne et japonaise, et c’est paraît-il très à la mode outre-atlantique. Bon, je ne connais strictement rien à la cuisine péruvienne, je ne sais même pas ce qu’on y mange. Mais le hasard a bien fait bien les choses puisqu’il a fait que je me rende au Midnight Rose un soir où le caritatif était à l’honneur avec un menu dégustation complet qui permet de faire rapidement le tour du sujet.

En pénétrant dans l’imposant palacio de l’hôtel on découvre des grandes banquettes en cuir doré, des rideaux de franges, une lumière saturée et colorée côté bar, plus soft côté salle. Le décor au demeurant agréable ne dépareille pas vraiment des bars branchés de n’importe quelle capitale mondiale. L’accueil est risible d’amateurisme éhonté comme d’habitude et je me vois même refuser le droit de commander une coupe de champagne car les vins sont compris dans le menu ! Sans compter que l’équation : dégustation, charité et surtout une carte sans prix amènent quelques sueurs froides quant à la douloureuse… On pouvait donc s’attendre au pire, d’autant plus que le tuyau provenait cette fois non pas du guide Wallpaper mais d’un membre de aSmallWorld. C’était donc la grande aventure ! Mais la fortune sourit aux audacieux, voyez plutôt.

Les amuse-bouches arrivent avec un petit vin local. Oublions le Rioja blanc et gardons la noix saint-jacques, le filet de boeuf mariné et le turbot : tout est succulent.

Les entrées entonnent un choeur de finesse, allegro et exotique avec des arômes orientaux dans les marinades, dans une gamme riche et une variété de textures qui ne se dément pas au fil des tapas. Ci-dessous le saumon mariné façon Nikei aux accents japonisants…

Puis le baudroie au « sillau » (préparation typiquement péruvienne) et le rouget du nord en soupe entouré de seiches. A rougir de plaisir. Les plats tombent presqu’à plat après la qualité des entrées. Le vin rouge est toujours aussi facilement brutal. Le beignet de grosse crevette sauce à l’orange donne une impression de lourdeur inattendue (trop sucré, sauce trop épaisse)…

Puis cette – très moyenne – réinterprétation du steak-frites dans laquelle la frite se fait plus McCain que de rigueur. mais la viande sud-américaine rattrape bien des choses… Mention spéciale pour les desserts, moi qui ne suis pas un grand amateur de sucreries, je fus ravi du duo de desserts qui alternent l’acidité appétissante des fruits (soupir de citron sur un sorbet de lucuma, fruit des Andes) et la puissance d’un riz au lait de coco accompagné de sorbet d’anone et de sauce au sureau.

Fin du repas, un whisky pur malt – un cask qui plus est – est gentimment offert par le maître d’, une rapide conversation avec le chef Yaquir Sato qui nous présente la carte de visite de son établissement péruvien au cas où et nous nous en allons ravi, des étoiles dans les yeux après une soirée riche en petites histoires et en découvertes.

… Et tout ça pour 60€ tout compris. Qu’attendez-vous ?

The Midnight Rose
Plaza de Santa Ana, 14
Madrid 28012
Tel. +34 91 7016000
Fax. +34 91 5220307
Website: http://fr.solmelia.com/hotel/me-madrid-reina-victoria.htm

Restaurants The Midnight Rose, Madrid
  • 14 Plaza Sta. Ana
  • 28012 Madrid
  • +34 91 7016000

Notre avis : 3/5

Adresse : Plaza Sta. Ana, 14, 28012 Madrid, Espagne
Téléphone : +34 91 7016000