Fontevraud, l’Hôtel
Hôtels

Fontevraud, l’Hôtel

Notre avis : 4/5

A la recherche d’une planque pour un weekend mêlant culture, tranquillité et découverte ? Il est peut-être temps de faire une retraite du côté des moniales et des anciens cachots. En effet, Fontevraud, une abbaye fondée par Robert d’Arbrissel, lui-même un roman, devenue une prison célébrée par Jean Genet dans « Miracle de la Rose », vient de rouvrir ses portes après deux années de travaux, sous la baguette de Patrick Jouin et Sanjit Manku. L’hôtel fait partie, bien entendu, éléments phare de cette rénovation.

Plâtres

Ces deux  années auront-elles été suffisantes pour réaménager 13 hectares de terrain dont 20 000m2 de construction ? Non, tout n’est pas encore au point. A l’heure où ces lignes sont écrites, le nouveau concept Fontevraud – culturel et connecté – est encore une abstraction pleine des bonnes intentions, aussi ne jetons pas la pierre si les arbustes n’ont pas eu le temps de pousser, si des parties du jardin sont en  friche, si l’électricité a un raccordement aussi poétique qu’hasardeux ou si le tuyau de la douche est trop court pour prendre une douche debout. C’est ce qu’on appelle essuyer les plâtres.

abbaye-de-fontevraud-hotel-11

Les amis de David Ghetta s’y ennuieront ferme

Après tout, si vous aspiriez à la vie de palace, vous n’auriez pas réservé une séjour dans une ancienne abbaye. A Fontevraud, vous dégusterez avant tout la qualité du silence, une denrée aussi rare que le temps ou l’espace dans nos vies urbaines. Le silence et une paix qui se transmettent de meuble en meuble, le long d’austères et feutrés couloirs qui semblent avoir été conçus pour que jamais vous n’y croisiez âme qui vive.

Abbaye 2.0

Chaque innovation, chaque chambre et chaque pièce du mobilier a été imaginée comme une continuité plutôt qu’une remise en question du passé – sans la torture et le confinement, fort heureusement – ; le moucharabié malin qui permet d’occulter l’horreur de dormir face à un écran de télévision, la lampe au cordonqui permet de déambuler comme à la lumière d’une bougie, les teintes sourdes de matériaux bruts rehaussées de jaune qui évoque les ruches… Ainsi la technologie omniprésente matérialisée par les tables tactiles de l’iBar ou l’iPad remis à votre arrivée permet une gestion digitale du séjour, tandis que l’eau chaude provient à 100% de panneaux solaires.

Mais au-delà des détails techniques, vous aurez compris que le séjour à Fontevraud c’est avant tout un environnement paisible à la sophistication habilement dissimulée. Les amis de David Ghetta s’y ennuieront ferme, en revanche les amateurs de culture se délecteront des vins de la région tout en se restant intellectuellement éveillé grâce aux évènements saisonniers, comme en témoigne la superbe installation de Claude Lévêque. Les plus beaux voyages sont intérieurs, laissons le temps à cette renaissance de prendre forme.

A lire également, la chronique sur le Restaurant Fontevraud

Fontevraud, l’Hôtel
49590 Fontevraud
Tél. +33 (0)2 46 46 10 10

Site Internet : http://www.hotel-fontevraud.com/

L'Hôtel de l'Abbaye de Fontevraud
i-Bar, le bar connecté avec tables digitales tactiles
Le restaurant de l'Abbaye de Fontevraud
Le restaurant de l'Abbaye de Fontevraud
Chambre
Chambre
Chambre
Chambre
Patrick Jouin
Installation de Claude Lévêque
Hôtels Fontevraud, l’Hôtel

Notre avis : 4/5

Adresse : Fontevraud-l\\\'Abbaye, France
Téléphone : +33 (0)2 46 46 10 10

One thought on “Fontevraud, l’Hôtel

  1. en effet les amateurs de vins pourront se délecter dans notre charmante région mais aussi les vrais gastronomes avec les véritables macarons de fontevraud, les macarons hyper moelleux pure amande, et autres douceurs à la biscuiterie artisanale de fontevraud : authenticité, respect de la tradition et créativité…

Comments are closed.