La semaine Singapourienne à la Bauhinia au Shangri La
Évènements, Restaurants

La semaine Singapourienne à la Bauhinia au Shangri La

Le Shangri-La est une chaîne d’hôtels de luxe à la quintessence asiatique, et ce n’est pas pour rien si le Shangri-La de Paris abrite dans son sous-sol le Shang Palace, un des meilleurs restaurants à dim sum de Paris, si ce n’est le meilleur. Rappelons au passage que feu son fondateur Robert Kuok est d’origine chinoise. C’est ce que la Semaine Singapourienne nous démontre une fois de plus avec brio, en invitant le chef du Shangri-La Singapore, Lee Kim Chuan a nous faire faire le tour de la cuisine traditionnelle de la cité-état.

Bien que traditionnelle soit un bien grand mot lorsqu’on sait que Singapour est au croisement des cultures malaysiennes, chinoises et indiennes, bien que l’on puisse considérer le char kway teow (un plat de nouilles plates sautées) comme le plat national. Après tout, le curry n’est-il le plat national anglais ?

croisement des cultures malaysiennes, chinoises et indiennes

Toujours est-il qu’il s’agit d’une occasion rare à Paris, et j’ai beau trouvé la salade seiche et de liseron d’eau un peu sèche malgré une fraîcheur bienvenue, je suis totalement conquis par la souris d’agneau aux épices qui, d’inspiration indienne, fond littéralement dans la bouche, généreuse, tendre et pleine. La sauce est épicée à souhaits et ne vient jamais distraire du coeur du sujet. Notons au passage que le maigre sambal, comme tous les plats proposés, est presque normalement épicé, c’est-à-dire qu’il n’est pas arrangé pour éviter d’incommoder les palais locaux.

Le bak kut teh (travers de porc dans un bouillon parfumé) est quant à lui respectueux des codes du bouillon d’inspiration chinoise : clair et savoureux. Seule petite déception, l’absence de desserts. Mais, n’oublions pas que le sucré fait habituellement l’objet de commerces séparés dans ces contrées lointaines.

De ce voyage culinaire, je ressors repu et heureux, nostalgique un peu d’un climat tropical où la température daigne parfois descendre au-dessous de 25°, et en me félicitant de l’existence d’un lieu comme le Shangri-La à Paris, qui représente si bien la gastronomie du sud-est asiatique.

la Semaine Singapourienne
du 12 au 21 mars

La Bauhinia
Hôtel Shangri-La
10 Avenue d’Iéna, 75116 Paris
Tél. 01 53 67 19 98

Site Internet : http://www.shangri-la.com/paris/shangrila/dining/restaurants/la-bauhinia/

Évènements, Restaurants La semaine Singapourienne à la Bauhinia au Shangri La
Adresse : 10 Avenue d\'Iéna, 75116 Paris, France
Téléphone : 01 53 67 19 98

2 thoughts on “La semaine Singapourienne à la Bauhinia au Shangri La

  1. Avez vous goûté les dim sum de Chez Vong ? Ils sont bien plus parfumés que ceux de Shang Palace qui sont croquants mais à plus de 50 euros pour le menu déjeuner,je préfère allez Chez Vong pour ces bouchés qui sont de surcroît 2 fois moins chères.

    • Wai-Ming Lung
      Wai-Ming Lung says:

      Oui, je les connais. Mais non, je ne les trouve pas aussi bons, très loin de là. En revanche, la cave est superbe.

Comments are closed.