Sobane, restaurant coréen à Paris
Restaurants

Sobane, restaurant coréen à Paris

  • Sobane
  • 5, rue de la Tour d'Auvergne
  • 75009 Paris
  • 01 48 78 02 91

La rue de la Tour d’Auvergne, c’est glauque et moche, perdue au milieu de ce quartier nouveaux riches qu’est devenu le 9ème arrondissement. Heureusement, il y avait jusque-là Daniel Rose avec Spring puis la Table 28, mais il va partir. Reste Sobane, ce coréen qui, faute de briller, a bien des atouts pour plaire, sans ostentation. La devanture de Sobane est discrète au possible, comme si elle n’avait pas envie de se faire remarquer. L’ardoise indiquant les formules du midi reste dans la vitrine le soir, laissant cette fausse impression de cantine et, si ce n’était le nom des plats, le passant pourrait prendre l’endroit pour un bistrot quelconque tenu par un trentenaire quelconque qui s’est mis en tête de rajeunir le concept. Mais voilà, impossible d’y dîner sans réservation le week-end, certains signes ne trompent pas.

Saveurs et chuchotements

La déco, toute en taupe et en patine,  est déjà un peu usée de partout – on sent l’effort comme le manque de moyen -, l’accueil est cordial et discret, à deux doigts de la soumission comme il se doit, et on se sent vite à son aise  bien qu’il n’y ait que deux personnes pour une salle qui ne dépasse pas les vingt couverts, car la courtoisie et le sourire sont de mise.

Délaissant mes éternels Gyozas et Bibimbap, je me lance rapidement à l’assaut du menu « Etoile » qui propose d’abord une nuée de petites entrées qui permettent de grignoter et discuter abondamment, sans s’interrompre longuement pour cause de mastication. Une petite salade ouvre le bal, suivie de coquille st jacques, crevette et seiche grillées (Guanja Nengche), puis d’une crêpe de légume au boeuf grillé (Milsam Mali), de raviolis grillés avec des petites galettes coréennes (Goun Mandou et Jonyuo) et de sashimis de saumon mariné à la sauce piquante (Hoé). Sans grande originalité mais avec légèreté et fraîcheur, les entrées vous emmènent aussi souplement que sûrement vers le plat principal, une grillade de poitrine de porc (Jeyuk Gouhi), légèrement piquante et sucrée, accompagnée simplement de riz à la vapeur. La cuisson est bien maîtrisée, laissant juste ce qu’il faut comme jus à la viande, et si la surprise est absente, j’ai du moins la satisfaction du goût. Tout au long du repas, quelques verres de Héri Saké, ce merveilleux saké chaud au poisson salé, irradient leur douce chaleur et engourdissent les sens.

Surévalué ?

Il y a indubitablement une attention et un soin dans cette cuisine qui procurent du plaisir et produisent des endorphines chez son consommateur. Le dessert est certes un peu raté avec une sorte de pancake coréen un peu sec, mais on n’a guère envie de gâcher la soirée. Trois coeur au Figaro à son ouverture en 2008, l’ami Fabrice a adoré, alors pourquoi hésiter ?

Sobane n’est pas au niveau d’un Samiin tant par la sophistication que la qualité générale, même si le chef Kim jung Ky en vient, il est cependant à la hauteur d’un Gwon’s Dining. Il lui manque la pointe de créativité et d’émotion qui font chavirer. Mais sortir du ghetto des barbecues coréens nauséabonds est une vraie gageure pour cette cuisine qui gagne réellement à être découverte, alors pour 33,50€ la formule du soir, aidons-les à se faire une réputation !

Sobane
5, rue de la Tour d’Auvergne 75009 Paris
Tél. 01 48 78 02 91

Restaurants Sobane, restaurant coréen à Paris
  • Sobane
  • 5, rue de la Tour d'Auvergne
  • 75009 Paris
  • 01 48 78 02 91
Adresse : 5 Rue de la Tour d\'Auvergne, 75009 Paris, France
Téléphone : 01 48 78 02 91