3 Films à Chiner et à Déguster
Shopping

3 Films à Chiner et à Déguster

Quelle meilleure occasion que la Chinese Food Week qui aura lieu à partir de lundi dans 7 différents établissements parisiens, pour parler un peu de culture culinaire chinoise ? Et pour une fois, ne parlons pas de goût, mais d’histoire. Pas celle insipide, normée et intellectuellement avachie de la télé-réalité, pas plus que celle de soporifiques vidéos youtubesques d’arrière-cuisine ! Du spectacle, du vrai, un cinéma avec des auteurs, des acteurs, un script… et surtout avec beaucoup de cœur !

La cuisine chinoise s’est longtemps nourrie de ces mythes, élevant ainsi au rang de légendes quelques héros de fiction mémorables. Le baroque cinéma hongkongais des années fastes, puis celui de Taiwan, ne se sont  pas privés de mettre en scène la lubie principale des chinois : la gastronomie, dont voici 3 incontournables à acquérir de toute urgence.

Salé Sucré d’Ang Lee, 1994

L’histoire relate les vieux jours de la vie d’un grand chef et ses trois filles célibataires, sur fond de Taipei des années 90. La seule scène d’introduction suffit à vous mettre l’eau à la bouche pour les deux heures suivantes. Magistral et poétique, Ang Lee commet avec Salé Sucré une œuvre sensible et gourmande qui tutoie le sublime, sans tomber dans l’affectation qui devint plus tard sa signature. « Manger Boire Homme Femme », dit le titre anglais, comme un rappel de l’essentiel.

Disponible en Blu-ray et DVD sur Amazon à partir de 19,99€

Le Festin Chinois de Tsui Hark, 1995

Film mythique du grand Tsui Hark qui dépeint les aventures d’un jeune membre des triades sur le chemin de la rédemption qui veut émigrer au Canada. Pour se faire, il doit obtenir son diplôme de cuisinier et se retrouve embringué dans un tournoi culinaire : la préparation du fameux Festin Impérial Mandchou des Han. L’occasion de retrouver à l’écran le regretté Leslie Cheung, super star hongkongaise disparue au sommet de sa gloire en 2003.

Disponible en DVD sur Amazon (32,40€)

The God of Cookery de Stephen Chow, 1996

Totalement barré comme tous les films de l’erratique Stephen Chow, celui-là même qui a créé Shaolin Soccer et Crazy Kung Fu, The God of Cookery raconte l’histoire du fameux « Dieu de la Cuisine » qui se voit déchu de son titre aussi bien en raison de son passé criminel et de son arrogance légendaire, et qui repart à la conquête de son trône. Loufoque, excessif, burlesque. Second degré indispensable.

Disponible en DVD sur à la FNAC (15€42)