Park Gstaad
Hôtels

Park Gstaad

Notre avis : 5/5

Oubliés, les gros titres associant Gstaad à l’affaire Polanski, le joyau de l’Oberland Bernois en Suisse, a enfin retrouvé la quiétude qu’il aurait souhaité ne jamais quitter. Car ici, la discrétion érigée en art de vivre est le vrai luxe que viennent chercher les riches et puissants depuis toujours.

Cette adresse a été testée sur invitation

Et, même si la petite station compte un nombre impressionnant de boutiques chic, à l’inverse de Courchevel la bling-bling, Gstaad s’enorgueillit surtout de compter « autant de vaches que d’habitants » ! Charmant. A dire vrai, Gstaad garde en effet, malgré tout, le charme pittoresque qui en fait la destination privilégiée des familles en quête d’authenticité.
Il en est de même pour le Park Gstaad, premier hôtel du village, construit en 1910 et magnifiquement remis au goût du jour cette saison, pour en faire à nouveau l’une des adresses les plus huppées de la station.

Un chalet de rêve

Idéalement placé au cœur de Gstaad, proche de la fameuse Promenade, le bâtiment a fière allure, mais ce n’est qu’une fois dans le lobby, qu’on prend la pleine mesure de cet hôtel d’exception : une impression de plénitude, le sentiment que chaque chose est parfaitement a sa place dans ce monde. Tons chauds, matières sublimes, accueil chaleureux… Est-ce parce que le Park Gstaad appartient à une famille helvétique qu’on se sent presque invité dans la maison d’un ami ? On ne saurait dire, mais c’est très appréciable.
Quoi qu’il en soit, cette toute petite maison compte pas moins de 84 chambres et 10 suites, dont le plus grand penthouse des Alpes suisses, tout simplement époustouflant ! Les installations proposées par le 5 étoiles sont à l’avenant. Grand spa avec les produits naturels hawaïens JK7 en exclusivité, piscine intérieure d’eau salée, piscine extérieure (patinoire l’hiver), jacuzzi, sauna et hammam, salle de gym… Et même un simulateur dernier cri pour les golfeurs. Bref, un paradis pour se chouchouter en rentrant des pistes ou de balade, selon la saison.

Gastronomie au sommet

Papilles toujours en éveil, le gastronome d’alpage pourra se faire plaisir sans bouger. Tout d’abord à l’Avenue Montagne, le restaurant gastronomique, où officie un jeune chef prometteur, Alex Rüdlin, qui marie harmonieusement touches régionales et plus universelles. Un plat pour résumer : le poulet Dry-Age d’Appenzell, servi avec maïs, haricots et jus au thym. Délicieux. Pour les amateurs de viande, direction le Chubut Food&Fire, où le chef argentin Augusto Branas manie l’asado en maître. Sans oublier Le Caveau pour les amateurs de vin ou encore le charmant petit chalet au fond du parc qui rappellera Heidi aux grands comme aux petits.

Chambre avec supplément d’Alpes

Si le diable est dans les détails, le luxe aussi. Et cette chambre est un enchantement. Pour peu, on voudrait y habiter à l’année ! Espace, lumière, vue, confort, salle de bains avec vue, produits de bains signés Aromatherapy et même choix impressionnant d’oreillers pour le confort du dormeur. Doux rêves en perspective…

Vous l’aurez compris, le Park Gstaad est une adresse de rêve, servie par un personnel aux petits soins, discret comme il se doit, mais aussi très chaleureux. L’équipe semble avoir autant de plaisir à être là que ses hôtes. Un vrai plus. Par ailleurs, le bonheur de Gstaad est qu’on peut vraiment s’y rendre hiver comme été, tant l’offre sportive et culturelle est riche. En hiver, on profitera des 200km de pistes, des promenades en chiens de traineau ou des sommets musicaux, quand l’été on pourra se balader, escalader ou surtout monter à Glacier 3000, un moment suspendu dans le temps !

De quoi adopter le slogan de Gstaad pour longtemps : « Come up & Slow down ».

Hôtels Park Gstaad

Chambre à partir de 420€ basse saison et 620€ haute saison

Notre avis : 5/5

Adresse : Wispilenstrasse 29, 3780 Gstaad, Suisse
Téléphone : +41 33 748 98 00