Brunch au Shanghai Tang Café… à Shanghai
Restaurants

Brunch au Shanghai Tang Café… à Shanghai

  • 333 Huangpi Nan Lu
  • Shanghai
  • 63 77 33 33

Xintiandi est probablement mon quartier préféré de Shanghai. Non par chauvinisme aveugle, dans la mesure où il a été entièrement rénové par des cantonnais, notamment des Hong-Kongais, mais parce qu’il représente avec bonheur la rencontre d’hier et d’aujourd’hui. Son nom – Nouveau Paradis et Terre – sonne comme un antique poème mandarin, les immeubles en briques séparés de minuscules allées résonnent encore de la vie d’autrefois, mais les gens qui le parcourent et les commerces qui l’animent sont d’un modernisme d’airain… sans compter les nombreuses enseignes du luxe global et les tours de verre qui rivalisent d’audace architecturale à ses alentours. Tiens, il y a même un Costes. Ca s’appelle Pavillon. Ouf, c’est un four.

Shanghai quoi ?

Shanghai Tang, c’est au départ une marque de prêt-à-porter crassement opportuniste lancée par un dénommé David Tang, qui s’est mis en tête en 1994 de réinterpréter une mode chinoise peu coûteuse à l’achat, et de la revendre honteusement chère à des gogos occidentaux sous le couvert d’un orientalisme nostalgique que Tintin n’aurait pas renié sous opium. Un pari réussi puisque le groupe Richemont en fit l’acquisition à la fin des années 90. Voilà pour la petite histoire.

Du dimsum élevé au rang d’accessoire de mode

C’est précisément à Xintiandi, à quelques mètres du flagship, que Shanghai Tang a donc choisi d’ouvrir son café, afin de servir à des prix très parisiens des vapeurs très hong -kongaises, à un public très de n’importe-où, sauf du coin. On y apprécie la déco, toujours aussi colorée, fidèle aux codes de la marques avec ses laques, on est moins sûr du service assurée par une jeune philippine dont la poigne n’a d’égale qu’une moue capable de calmer les ardeurs d’un jeune forçat qui n’a connu les joies de la chair depuis 30 ans. Fort heureusement, la chère est à la hauteur. Rien de bien compliqué, le change aidant, une formule à environ 40€ permet de s’empiffrer à volonté de dim sums plutôt réussis en dépit d’un sens des proportions qui n’appartient qu’aux Shanghaiens (il faut rappeler que les indigènes sont coupables de minuscules raviolis dont ils raffolent).

Oui, décidément, j’aime ce quartier vivant de jour comme de nuit, le chic de ses salons de massage où on vient oublier sa journée ; et tant pis s’il est envahi de boutiques internationales, puisque j’arrive même à y apprécier un Shanghai Tang boudiné par le miroir déformant des clichés de petits blancs.

Shanghai Tang Cafe
333 Huangpi Nan Lu
Tél. 63 77 33 33

Restaurants Brunch au Shanghai Tang Café… à Shanghai
  • 333 Huangpi Nan Lu
  • Shanghai
  • 63 77 33 33
Adresse : Huangpi North Road & Huangpi South Road, People\'s Square, District de Huangpu, Shanghai, Chine, 200000
Téléphone : 63 77 33 33