The Monro, gastropub à Liverpool
Restaurants

The Monro, gastropub à Liverpool

La première question à se poser bien évidemment, c’est : que vas-tu foutre à Liverpool ? Cet article s’adressera en priorité aux gens qui, comme moi, ont eu un jour une bonne raison de s’y perdre. Je déteste le Beatles et me fous du foot, je n’avais donc aucune raison de me rendre dans ce tourbillon de crachin glacé à la sauce bière. Mais une fois sur place, il faut bien se restaurer et soigner son âme endolori. Pour se sortir de Liverpool, il existe socialement deux solutions : jouer eu foot ou monter un groupe de rock. En fait, il y en a une troisième : devenir alcoolique. C’est même beaucoup plus facile que les deux solutions précédentes. Et pour se faire, il suffit de pousser la porte de n’importe quel pub. En Grande-Bretagne, les pubs ont toujours été le lieu où se croisent toutes les catégories sociales, jusqu’au jour où des petits malins qui avaient envie de mieux se nourrir ont eu l’idée de segmenter le concept et introduire l’idée d’un pub gastronomique. The Monro en est un exemple.

L’établissement se trouve au croisement de deux rues grises, tout de suite à droite après la bise et sous le froid, vous ne sauriez le manquer. Vos pieds refusent de continuer lorsque vous arrivez à sa hauteur car vos yeux ont déjà repéré le feu de bois à travers la fenêtre. On se croirait dans les années soixante, une fois la porte poussée, vous vous attendez à croiser John Steed et le numéro 6 venus se relaxer entre deux tournages. En face, une vieille palissade de chantier vêtue d’affiches de concerts et de services pour adultes se languit tristement de vous voir aussi confortablement installé.

D’un côté, le pub, spacieux et propre, au milieu la cheminée, de l’autre la salle de restaurant, pas de télé qui hurle avec du foot : l’endroit a vraiment été pensé pour que vous y passiez de longues, de très longues journées. Au « logfire lunch menu », une sélection de plats solides qui réconfortent, dont le lapin braisé au cidre, oignons et romarin dans sa sauce à la crème qui me fait de l’oeil et le gratin d’agneau aux pommes de terre qui me fait de la patte. En ce qui concerne l’entrée, je ne suis pas déçu car tant la cuisson que la sauce sont à la hauteur des attentes, si ce n’est une portion qui me paraît chiche pour un pub lorsqu’on ne se nourrit pas exclusivement de bière et de chips. En revanche, le plat est bien à côté de la plaque avec ses morceaux d’agneaux difficiles à trouver dans un trop plein de sauce et ses pommes de terre pas assez cuites à la surface d’un gratin qui est tout de même moins que gratiné. Avec quelques grandes rasades de bière, le tout passe cependant comme une lettre dans un sous-marin jaune.

Pour la modique somme de £8,95, difficile de demander beaucoup plus lorsqu’on vient d’une capitale onéreuse comme Paris ou Londres. Une fois les plats terminées, on passe tranquillement au pub pour un café avec le secret espoir jamais exaucé que la pluie cesse, on observe nonchalamment le passage d’une demoiselle à la fenêtre et on guette impassible le déclin du jour.

The Monro
92 Duke Street Liverpool, L1 5AG
Tél. +44(0)151 707 9933

Site Internet : http://www.themonro.com

Restaurants The Monro, gastropub à Liverpool
Adresse : 92 Duke Street, Liverpool, Merseyside L1 5AG, Royaume-Uni
Téléphone : +44(0)151 707 9933
Site Web : www.themonro.com