Hotel Saint Martins Lane à Londres
Hôtels

Hotel Saint Martins Lane à Londres

Notre avis : 4/5

Idéalement situé à un jet de pierre de Covent Garden, de Chinatown et parfaitement desservi par la Picadilly Line, le Saint Martins Lane a été designé par Philippe Starck en 1999. Je ne suis pas forcément un fanatique du gros barbu qui fait des formes molles mais l’endroit est plutôt une réussite. La preuve en est qu’il a appliqué et poussé les mêmes recettes à la rénovation du Sanderson un an plus tard.

Au rez-de-chaussée, les fenêtres allant du sol au plafond du bâtiment moderne sont habillées de voiles blancs afin de laisser entrer un maximum de lumière, l’espace est rythmé par des petits coins salons et le parti pris chromatique de base blanc+jaune fluo est partout présent sans pour autant coller la migraine. Un splendide bureau en marqueterie Boulle accueille les hôtes ayant besoin du concierge tandis que les réceptionnistes, tout de noir vêtus se cachent derrière un comptoir de verre aux accents jaunes. Petit bémol pour les grooms caricaturaux : coupe à la Tony & Guy façon « je me colle un pot de gel chaque matin » et à la familiarité mal-à-propos qui vous donnent du « Hi Guys » à qui mieux-mieux. C’est d’ailleurs devenu une pratique aussi agaçante que courante à Londres.

Boîte à chaussures

L’ascenseur animé par des vidéos baigne dans le bleu et les chambres sont introuvables. En effet, le numéro de chambre est inscrit à même la moquette en bleu clair sur ocre : amis myopes ou daltoniens, payez-vous un chien. Au chapitre prétentieux, nous avons aussi eu la chance d’être « surclassé » et d’obtenir une chambre avec jardin privé intérieur : un puits de jour de 2 mètres sur 2 avec une table et deux chaises de jardin et des plantes dedans. Obèses, oubliez.

La chambre elle-même en revanche est remarquablement optimisée en dépit de la très petite surface allouée. On y jouit d’une ambiance agréable grâce aux mille et une options de lumières en plus du variateur coloré en tête de lit alors que les détails sont soignés et complets tant au niveau des commodités que des consommables : gel douche Gilchrist & Soames (to die for), papeterie originale et moderne et meuble combo hifi + tv + minibar. On craint toujours que les choses modernes vieillissent mal mais le Saint Martins Lane tient toujours la route. Pour le reste, une literie superbe et un calme de rigueur (sans soufflerie de climatisation) garantissent une bonne nuit de repos.

Asia de Suburbia

Je n’ai pas eu l’opportunité d’essayer le spa ou la piscine donc no comment ! En revanche, dans la mesure du possible, évitez absolument le breakfast qui est franchement honteux (extrêmement frugal pour un English, insipide et surtout réchauffé au micro-onde !), le Light Bar qui se donne des airs hype avec son molosse à l’entrée mais dont les cocktails font mal à la tête dans une ambiance de boîte de banlieue et surtout, l’Asia de Cuba, l’enseigne des restaurants du groupe Morgan, qui propose une cuisine fusion très, très moyenne et hors de prix.

Le Saint Martins Lane reste cependant une bonne adresse qui évite la plupart des pièges de l’hôtel branché dans la mesure où on ne s’y sustente pas. Etant donné son excellente situation géographique, la médiocrité de la table et du bar ne représentent pas des facteurs réellement pénalisants et l’hôtel est donc à conseiller aux amateurs de design intelligent et innovant qui n’oublient pas pour autant leur exigence du confort et de la qualité.

Tips : n’embarquez pas la papeterie, la moindre babiole est facturée à la sortie. Profitez des produits Gilchrist & Soames, impossible à trouver ailleurs.

 

ST MARTINS LANE HOTEL
45 St. Martin’s Lane London, England WC2N 4HX
Tel. +44 (0) 20 7300 5500

Site Internet http://www.stmartinslane.com/

Hotel St Martins Lane, Londres
Hotel St Martins Lane, Londres
Hotel St Martins Lane, Londres
Hôtels Hotel Saint Martins Lane à Londres

Notre avis : 4/5

Adresse : 45 Saint Martin\'s Lane, Londres WC2N, Royaume-Uni
Téléphone : +44 (0) 20 7300 5500