Le Jardin de Benjamin au Château de Berne
Restaurants

Le Jardin de Benjamin au Château de Berne

Notre avis : 4/5

Depuis combien de temps n’aviez-vous pas pris de plaisir avec un simple légume ? Un poireau par exemple, qui se déguste avec toutes ses textures qui vont du croustillant au fondant, submergé par la chaleur d’un Sabayon au Safran. Vous avez chaud ? C’est normal, vous êtes sur Orgyness et on descend dans le sud.

Cette adresse a été testée sur invitation

Sous le soleil évidemment

« Il faut cultiver son jardin », disait Voltaire. Ça tombe bien, ici le Chef Benjamin Collombat applique le précepte à la lettre. Seules deux minutes à pieds séparent le potager des cuisines, ici la cueillette du matin remplace la livraison. C’est vrai qu’ici, on compte bien plus sur la nature environnante pour l’approvisionnement que sur les magasins Métro. Lové dans la foret, le Château de Berne proposer les charmes d’un oasis de détente qui va de l’hôtel 5 Etoiles (Relais & Châteaux), aux plaisirs de l’œnotourisme ainsi que la satisfaction des papilles avec deux restaurants, dont celui du Chef Benjamin qui conserve cette année encore son étoile au Guide Michelin. En revanche, oubliez la 4G. Nature et connectivité n’ont jamais été de grands amis. Voilà pour le menu, passons à table.

A deux doigts de devenir vegan

Clairement, j’ai toujours préféré les protéines aux fibres. Je sais que ce n’est pas dans l’air du temps, mais qu’importe. Alors réussir à me faire tenir un repas gastronomique à dominante végétale n’était pas partie gagnée. Et pourtant, en un peu plus de trois plats, le défi a été relevé. « Poireau Croustillant et Fondant, Sabayon au Safran du Haut Var », surprenant et avec beaucoup de douceur légèrement, relevé de notes de citron qui se cachent.

« Navet, Noisettes du Piémont, sirop d’érable, Truffe Blanche d’Alba », une assiette qui fait le lien entre la terre et le luxe sans chichi, ni fioriture. « Pomme de Terre fumée, crème de Lard, Ail noir de Billom », un bonbon régressif dont on a envie de demander une deuxième assiette, des patates et du lard… ça reste le bonheur sur terre.

Mais comment quelques légumes m’ont-ils mis KO ? « La cuisine c’est un combat du midi au soir, c’est monter à chaque fois sur un ring. J’aime instruire, former et apprendre de l’expérience des autres », explique le chef qui pratique les sports de combat. Ajoutez à cela la touche du chef pâtissier Eric Raynal, et les bons conseils de la sommelière sur les vins du domaine, et vous ne verrez pas défiler les rounds. Rendez-vous le 1 mars pour le match retour à la réouverture du restaurant, les légumes auront eu le temps de rougir au soleil d’ici-là.

Restaurants Le Jardin de Benjamin au Château de Berne

Notre avis : 4/5

Adresse : Chemin des Imberts, 83780 Flayosc, France
Téléphone : 04 94 60 43 60